L’écho du premier trimestre est un examen particulièrement attendu des femmes enceintes. Il les remplit d’émotions en tous genres allant de la joie à l’angoisse, car si elles vont pouvoir voir leur bébé, elles vont aussi découvrir son état de santé.

échographie premier trimestre1ère écho : où et quand ?

L’échographie du 1er trimestre se déroule habituellement entre la 11ème et la 13ème semaine d’aménorrhée ; l’aménorrhée désignant le nombre de semaines au cours desquelles vous n’avez plus eu vos règles depuis vos dernières menstruations. La première écho peut avoir lieu à l’hôpital, dans le cabinet de votre gynécologue ou dans un centre de radiologie. Sachez que la sécurité sociale assure la prise en charge de cet examen à hauteur de 70%.

Dater la grossesse

Le principal rôle de l’écho du 1er trimestre est de déterminer à quelle date la grossesse a démarré, c’est-à-dire à quelle date la fécondation a eu lieu exactement. C’est pour cela que cet examen est également appelé échographie de datation. En effet, il donne des renseignements plus précis sur le nombre de vos semaines d’aménorrhée et permet également de calculer la date à laquelle vous accoucherez. C’est en observant le stade de développement du fœtus que la date de fécondation est déterminée. Cette date servira ensuite de référence tout au long de la grossesse.

État des lieux de la grossesse

Lors de l’échographie du premier trimestre, le praticien vérifie si vous faites l’objet d’une grossesse multiple, c’est-à-dire si vous attendez des jumeaux ou un seul enfant, suivant le nombre d’embryons. Si les grossesses simples sont majoritaires, il arrive de plus en plus fréquemment que des femmes portent plusieurs enfants, notamment dans le cas des fécondations in vitro. Ensuite, le praticien contrôle si la nidation s’est correctement effectuée, autrement dit, si l’implantation de l’œuf dans la paroi de l’utérus a eu lieu normalement.

Etat de santé du bébé

À partir de cette 12ème semaine de grossesse, la femme enceinte va enfin pouvoir rencontrer son bébé en image. C’est donc aussi l’occasion pour le praticien de vérifier que le cœur de l’enfant produit des battements réguliers. Au cours de cette première échographie, le praticien va également mesurer la longueur crânio-caudale, c’est-à-dire la longueur entre le haut de la tête du bébé et ses fesses. Il va aussi prendre la mesure de la clarté nucale qui permet d’écarter ou non le risque de trisomie 21. En effet, sous la nuque du fœtus se trouve une poche remplie d’un liquide qui est plus épais en cas d’anomalie chromosomique.

Déroulement de l’écho

L’écho du premier trimestre peut être réalisée de deux manières différentes.
La première consiste à utiliser une sonde transcutanée, c’est-à-dire à l’aide d’un appareil utilisé pour sonder à partir de la peau du ventre. Dans ce cas, il sera généralement demandé à la maman de boire de l’eau avant l’écho. En effet, le fait que la vessie soit bien remplie améliore la visibilité du fœtus.
La seconde s’effectue au moyen d’une sonde endovaginale utilisée dès l’écho du 1er trimestre de la grossesse. Le praticien l’introduit directement dans le vagin, ce qui offre une image beaucoup plus nette du bébé.
Après cet examen, deux autres échos permettront de contrôler la suite du déroulement de la grossesse.